Un nouveau règlement qui fait grand bruit

Dans l’air depuis plusieurs mois, de nouvelles règles d’arbitrage ont été officialisées ce week-end. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est que les choix de la fédération internationale, expérimentés dès le prochain Grand Slam de Paris, ne font pas l’unanimité auprès des judokas.

Si une bonne part des nouvelles règles d’arbitrage étaient déjà d’application sur les tatamis – ippon en cas de chute en « pont », hansoku-make pour tout blocage en dessous de la ceinture, utilisation de la vidéo en cas de doute -, de nouveaux points du règlement international inquiètent les judokas.

Pour Oriano Cappellin, l'arbitrage vidéo profitera aux judokas.

Selon l’IJF, l’arbitrage vidéo profitera aux judokas.  © JudoBelgium

Des shidos « gratuits » au golden score illimité dans le temps, les choix de l’IJF créent la polémique. Parmi elles notamment, la réduction du trio arbitral à un seul arbitre central assisté d’un juge chargé du contrôle vidéo : « Ce deuxième référé n’interviendrait que sur des phases compliquées, explique Oriano Cappellin, arbitre mondial. Son rôle n’est pas de changer une décision à tout prix : il veut uniquement que le point accordé corresponde au mieux à l’action sur le tapis. Parfois, ça va tellement vite pour l’arbitre central que l’avis d’un collègue soumis beaucoup moins directement au stress du combat s’avère indispensable. Mais à nouveau, l’idée n’est pas de voir la vidéo contrôler l’arbitre comme un pantin. »

Au centre des débats, l’utilisation des pénalités fait également beaucoup parler d’elle. « Gratuits », les trois premiers shidos ne modifieront plus directement le score. Concrètement, seul le quatrième shido, pénalisé par un hansoku-make, provoquera la disqualification du judoka. Pour le reste, les shidos ne prendront leur importance qu’en cas d’égalité aux points…

De même, toujours avec l’objectif de pousser les compétiteurs à « scorer » durant le combat, l’IJF a décidé de ne plus limiter dans le temps les golden score. Aux judokas de « réaliser une technique gagnante » écrit la fédération internationale.

Critiquant encore l’interdiction de se taper dans la main avant le début des combats, l’interdiction de retirer la prise de garde avec les deux mains ou la possibilité de voir se poursuivre des osae-komi en dehors de la surface de compétition, les judokas accueillent plutôt mal le nouveau règlement. Sur les réseaux sociaux, les réactions ne se sont en tout cas pas fait attendre…


Les réactions de quelques judokas

Automne Pavia (France), médaille d’or aux Jeux Olympiques de Londres

  1. Automne Pavia
    voici les nouvelles règles pour le judo… du grand n importe quoi … interdit de faire lâcher la saisie à 2 mains , les golden score sans limite de temps, les shido ne donne plus de points a l adversaire et il n y a plus de décision donc en fet au golden score si j ai bien compris on peut se prendre 40 shido pendant 1 h et à 1h30 de golden score le même qui a prit shido ( donc refusé en partie le combat) met un yuko et ben il remporte le combat ! c est beau le judo !
    RDV au tournois de Paris pour voir tout ça….intjudo.eu/upload/2012_12/0…intjudo.eu/upload/2012_12/0…
  2. Mark Huizinga (Pays-Bas), triple médaillé aux Jeux Olympiques d’Atlanta, Sydney et Athènes : « Aucune amélioration ! »
  3. huizingatweets
    Geen verbetering! “@NihonSport: Hier zijn ze dan; de officiële nieuwe regels van de IJF per februari 2013 intjudo.eu/News/cikk2388 #judo #ijf
  4. Sugoi Uriarte Marcos (Espagne), champion d’Europe 2010 et vice-champion du monde 2009 : « Si seulement Jigoro Kano était vivant et apprenait les modifications qui sont apportées au judo… Ils (IJF) ont modifié la moitié des techniques du gokio. »
  5. sugoi66
    If Jigoro Kano were alive and living the changes that are doing to judo… They have removed half of the judo techniques of the gokio..
  6. Travis Stevens (Etats-Unis), médaillé de bronze lors du Grand Slam de Paris (2010) : Pour Noël, chaque judoka aurait aimé que les règles restent les mêmes. Nous avons juste à nous adapter. »
  7. judosilencer
    Every judo player in the world only wants 1 thing for Christmas now that’s for the rules to stay the same We just got used to it #fucktheIJF
  8. Sanne Verhagen (Pays-Bas), vice-championne d’Europe U20 (2011) et vice-championne d’Europe U23 (2012) : « Personne n’aime voir les règles de son sport changer comme ça, sauf celui qui les modifie. »
  9. verhagensanne
    Nobody likes a change of rules while playing a game, except the one who makes up the rule #judo #discussies
  10. Gemma Louise Howell (Royaume-Uni), médaillée de bronze au GP de Qingdao (2012) : « Mon Dieu ! S’ils changent les règles, ils doivent changer le nom de notre sport. »
  11. Gemh7
    Omg!!! If they change any more rules they’re gonna need to change the name of the sport #judo ijf.org/


© JudoBelgium