Lola Mansour sur le toit de l’Europe : « Je voulais remettre les points sur les i ! »

En bronze aux championnats d’Europe 2011 à Lommel, Lola Mansour a remis les pendules à l’heure en Croatie où elle a raflé l’or pour la première fois de sa carrière.

A peine le temps de réaliser qu’elle vient de décrocher son premier sacre européen que la judoka Lola Mansour (-70 kg) prépare sa rentrée scolaire. Entre deux cours(es), la championne de Belgique juniors en titre prend le temps d’évoquer son exploit croate…

Alors Lola, quelles sont vos impressions quelques jours après avoir remporté votre premier titre européen ?

C’est simple : je plane encore. Je suis très heureuse d’avoir décroché l’or à Porec. Surtout que c’était mon principal objectif de l’année.

Vous étiez une des principales favorites à la victoire finale : ce n’était pas trop difficile à gérer sur place ?

C’est clair : la pression sur mes épaules était forte. En plus d’avoir fait de ces championnats un but en soi, je m’y présentais avec le statut de n°2 européenne : je n’avais pas le droit à l’erreur. Ce n’est seulement qu’en finale face à la n°1 de ma catégorie que j’ai ressenti moins de pression. Sur cette dernière rencontre, je n’avais plus rien à perdre alors que mon adversaire, la Croate Matic, combattait devant son public. Du coup, je me suis senti un peu plus libérée.

En finale, moins d’une minute a suffi à Lola Mansour pour se défaire de la Croate. © Carlos Ferreira (EJU)

Jamais vous n’avez semblé en difficulté sur le tapis. Vous donniez une impression de facilité…

Ça avait sans doute l’air plus facile en dehors que sur les tatamis ! (Rires) Pourtant, il a fallu batailler pour passer les tours. Et même si les combats n’ont jamais duré très longtemps, l’intensité était présente à chaque fois. Je croyais en mes capacités. Je n’ai fait que m’appliquer. Tant mieux si ça a réussi.

Et puis, battre la Croate Barbara Matic à domicile en moins d’une minute en finale, ça doit procurer une sensation assez étrange, non ?

A vrai dire, j’avais dit à mon entourage avant le combat que je m’attendais à une finale beaucoup plus compliquée que les tours précédents. Mais voilà, tout a très bien fonctionné dès les premières secondes. Je ne peux que m’en réjouir !

Votre déception de l’an passé à Lommel est oubliée alors ?

Oui. Même si je ne me suis pas rendu à Porec avec un sentiment de revanche. Bien sûr, j’étais frustrée de ne pas avoir pu emporter l’or à Lommel devant le public belge mais je savais que ma demi-finale perdue en 2011 ne m’était pas totalement imputable. Et puis, je pense que cette déception m’a permis de grandir, de renforcer mon caractère. Disons que ma victoire à Porec m’a permis de remettre les points sur les i comme on dit.

Remporter un titre lors de sa dernière année juniors, ça doit motiver pour l’avenir en tout cas…

Le fait que ce titre arrive juste avant de passer en seniors me donne de la confiance. Cela prouve ce dont je suis capable. Maintenant, je suis consciente du décalage qui existe entre le niveau des juniors et celui des seniors. C’est pour cette raison que je vais continuer de travailler fort.

Pas question de déjà penser aux JO 2016 comme certains l’évoquent ?

Les Jeux ne sont pas encore concrets pour moi. C’est un objectif à long terme bien sûr mais je préfère atteindre des objectifs plus proches avant.

Lesquels par exemple ?

Je pense déjà en partie aux championnats de Belgique seniors qui arrivent dans quelques semaines et où j’espère décrocher le titre. Après, il y aura aussi les championnats d’Europe moins de 23 ans qui se dérouleront fin novembre et auxquels je devrais normalement participer. Sans oublier qu’il faudra ensuite penser à se préparer pour mes premières European Cup en seniors. Bref, ce ne sont pas les objectifs qui manquent.

© JudoBelgium

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s