World Cup Rome : Rosseneu et Denoo confirment

Après Tampere le week-end dernier, Lotte Denoo s’est à nouveau illustrée lors de la World Cup de Rome. Tout comme Amelie Rosseneu…

Lotte Denoo (à droite) obtient son premier podium en World Cup à Rome. © EJU

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Lotte Denoo (-52 kg). Médaille d’or en Finlande il y a 7 jours, la judoka belge a accroché le bronze ce week-end à Rome. Battue uniquement en demi-finale par la future gagnante du tournoi, l’Italienne Elena Moretti, la championne de Belgique 2010 peut se montrer satisfaite de son parcours romain. Surtout qu’elle décroche son premier podium en World Cup.

Participant également au tournoi italien, Amelie Rosseneu (-48 kg) confirme son retour sur le devant de la scène. Longtemps tenue éloignée des tatamis européens en raison de pépins de santé, la sociétaire du Yoshi Kan Booischot revient de Rome avec la médaille d’argent autour du cou. En or à la World Cup de Bucarest et à l’European Cup de Celje, la « revenante » belge se présente comme l’une des principales prétendantes au titre national. A moins qu’Anne-Sophie Jura, cinquième à Rome, ne vienne bousculer la hiérarchie…

Autres satisfactions du week-end, les cinquièmes places de Senne Wyns (-60 kg) et Benjamin Harmegnies (+100 kg). Si les deux champions de Belgique n’ont pas fait le poids face aux cadors de leur catégorie, ils ont malgré tout démontré de belles choses sur les tapis italiens. Tout l’inverse de Kenneth Van Gansbeke (-66 kg) qui accumule les mauvaises sorties.

© JudoBelgium

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s