Aymerick Glowacki, opéré du genou : « On a pris la bonne décision »

La déception reste énorme pour Aymerick Glowacki qui a, finalement, été privé des championnats d’Europe. Il a été opéré lundi.

Il était plus motivé que jamais avant d’embarquer pour Porec (Croatie), là où se déroulaient, voici dix jours maintenant, les championnats d’Europe juniors.

Grand espoir belge chez les plus de 100 kg, Aymerick Glowacki avait enchaîné stages et entraînements pour se préparer comme jamais. Mais voilà, une vilaine douleur au genou est venue perturber le scénario.

Champion de Belgique juniors, Aymerick Glowacki sera absent des tatamis pendant de longues semaines. © JudoBel

Le jeune Ottintois pensait pouvoir passer au-dessus malgré tout. Trop dangereux selon le médecin : «En passant des IRM sur place, on s’est rendu compte que le ménisque externe était déchiré, raconte Aymerick qui a été opéré lundi. Je pensais encore qu’un bon bandage allait me permettre de m’aligner. On m’a alors expliqué qu’il ne fallait pas prendre le moindre risque vu que je risquais une déchirure des ligaments.»

Un an de travail pour rien…

La mort dans l’âme, Aymerick n’est donc pas monté sur les tatamis croates.

«C’est quelques jours avant le départ et lors d’un entraînement que mon pied d’appui est resté coincé sur le tapis lors d’un mouvement que je fais souvent. Je préférais ne pas en parler car je pensais que la douleur allait passer.

C’est dur car cela fait un an que j’y pense. Depuis ma médaille en Italie synonyme de qualification pour l’Euro pour être plus précis. On n’a évidemment beaucoup parlé avec tout le staff et on a pris la bonne décision. C’est bien de faire de bons résultats en juniors mais le plus important, c’est de «prester» en seniors.»

Des seniors qu’ils devaient rejoindre dès les prochains championnats de Belgique : «Pour le moment, c’est un peu la galère. Aujourd’hui et demain, je dois rester au calme et je me déplace avec deux béquilles.

Ensuite ce sera la rééducation et puis je reprendrai progressivement avec de la natation, du vélo… Des disciplines où le genou n’est pas trop sollicité. J’espère revenir le plus vite possible et peut-être pour les championnats qui se déroulent au début du mois de novembre.»

Le garçon n’a pas perdu le moral, ni son humour quand il annonce qu’ « il va pouvoir enfin passer plus de temps pour étudier (NDLR : il entame des études en économie à l’UCL)».

N. M.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s